11 décembre 2007

Confortable, le lit de Brune

           « Confortable, le lit de Brune » car l’accès Internet de ma chambre étant pour l’heure occupé par Ralph, je me dois de vous écrire, assis sur la couche de notre cousine, de votre fille, de votre nièce, de ta filleule, de ta petite-fille, de votre amie, de notre concitoyenne…  Brune, Pierre et moi nous étions donc séparés le temps d’une demi-journée afin d’explorer nos facs communes. Avec mon stéphanois de frère aîné, nous nous rendrions donc ce matin-là à l’université Roma 01,... [Lire la suite]
Posté par bonjourno à 16:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 décembre 2007

Do you speak english ?...

Il faut me comprendre ! Je ne me voyais pas quitter notre auberge de jeunesse pour un appartement moins bien situé et, comble de l’absurde, plus sale. Ok, on savait exactement à quelle heure passait la femme de ménage et guettions le moment où elle sortirait de la salle de bain pour la prendre d’assaut et être sûr que personne n’aurait posé ses pieds sur le carrelage tout propre avant nous. Mais il faut dire ce qui est : c’était de loin l’auberge la plus clean que j’ai essayée. Je ne dis pas que je n’avais pas hâte de la quitter et de... [Lire la suite]
Posté par bonjourno à 22:58 - Commentaires [6] - Permalien [#]
03 décembre 2007

"Pendant la sieste, seuls se promènent les chiens et les Français (en pull)" (proverbe romain)

Allonger le pas, donc. L'auberge de jeunesse était aussi propre que les orteils dépassant des tongs de son agent de sécurité étaient sales. Nous eûmes même l'heureuse surprise de découvrir que notre chambre était climatisée, ce que nous n'avions pas même osé espérer. A peine le temps de déposer nos bagages, de ne pas se changer et de ne pas prendre de douche que, déjà, nous repartions. Les premiers contacts avec Rome se poursuivirent à travers la ligne B de son métro. Premier choc pour les Parisiens que nous étions : la plèbe romaine... [Lire la suite]
Posté par bonjourno à 23:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 décembre 2007

En terrain ennemi.

Ohlala ! Titou et sa chronologie ! Tant pis, je m’abstiendrai de vous raconter, comme je l’avais prévu au départ, nos premières soirées italiennes et comment une certaine « M » s’est retrouvée les fesses dans la Fontana di Trevi alors qu’elle n’avait pas encore 22 ans, pour reprendre où mon gentil cousin vous a laissé, c'est-à-dire à l’aéroport de Ciampino de Rome. Comme vous l’avez compris, nous nous étions levé à 4h du matin, très exactement 6 minutes avant que mon parrain ne passent nous chercher et n’avions donc dans le ventre... [Lire la suite]
Posté par bonjourno à 13:49 - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Un peu de chronologie

Après près d’un trimestre d’allers et venues aléatoires au département d’histoire de l’université de La Sapienza, mes instincts d’historien reprennent le dessus. En tout cas sur ce blog. Et me poussent à reprendre cette fastidieuse entreprise autobiographique d’une manière chronologique, en commençant par le commencement. Notamment pour ceux qui ne savent encore presque rien de notre vie romaine. Aujourd’hui : le vol Paris - Rome. Aux origines était un vol Easy Jet décollant honteusement tôt de Paris le samedi 25 août... [Lire la suite]
Posté par bonjourno à 02:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Etudier l'architecture en Erasmus à Rome…

Mon réveil sonne mais mes yeux refusent tout bonnement de s’ouvrir. Mon éducation Letellienne me hurle de me lever aussitôt (de courir sous la douche, d’avaler mon petit déjeuner et tout ça dans un temps record pour arriver avec cinq minutes d’avance en cours et avoir le temps de sortir mes affaires avant qu’il ne commence) mais mon cerveau, reformaté après quatre mois de vie à Rome, reprend le dessus. A quoi bon ? Je commence à ouvrir un œil alors que la sonnerie retentie pour la cinquième fois et tend une oreille… Quelqu’un dans la... [Lire la suite]
Posté par bonjourno à 17:14 - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Un stéréotype n'est pas qu'un mec avec un walkman.

Petite mise au point sur les clichés Italiens : -    non, l’Italien moyen ne se préoccupe pas continuellement de son apparence : il a un coiffeur, un manucure, un pédicure, un maquilleur, un barbier, un styliste et un coach sportif pour le faire à sa place. -     non, l’Italien moyen n’est pas fainéant : mais les fleuristes romains préfèrent engager des Pakistanais pour garder leurs fleurs la nuit afin de ne pas avoir, le soir, à ranger les pots présentés la journée sur le trottoir... s’il est donc... [Lire la suite]
Posté par bonjourno à 14:58 - Commentaires [5] - Permalien [#]